Archives de catégorie : Non classé

Le free Style Libre

Le Diabète : 10 astuces pour votre capteur Free Style Libre

Quelque soit votre type de diabète, vous pouvez bénéficier de l’avancée technologique que représente ce capteur de glucose en continu (CGM), à l’occasion du remboursement de ce capteur, voici mes conseils :

Faites attention à la position du capteur sur le bras, respectez bien l’image qui est dans le mode d’emploi. Si vous posez le capteur trop près de l’épaule (pour mieux le cacher sous la manche de tee-shirt, hein, je sais de quoi je parle…) il sera dans une zone qui bouge trop et il y a de fortes (trop fortes) chances qu’il se décolle…
Essayez les différents produits déjà testés par d’autres pour protéger leur peau ou celle de leur enfant et mieux faire tenir le capteur. Pour protéger : Teinture de Benjoin (attention aux allergies possibles) ou un spray type Cavillon pour former une barrière protectrice entre la peau et l’adhésif. Certains parents ont de bons résultats avec un spray pour le nez. Lors de l’event Blogger j’ai vu un jeune homme avec 2 pansements pour les ampoules, collé côte à côte, sous le capteur. Il avait encore la cicatrice de son premier capteur, enlevé il y a 6 mois ! Il a essayé un peu tout ce qui était possible et n’avait trouvé finalement que ces pansements mous pour protéger sa peau.  Pour renforcer la tenue du capteur nous utilisons le Skin Prep, ce sont des lingettes imprégnées d’une sorte de colle liquide. Il faut bien sécher avant d’appliquer le capteur. Pour retirer le capteur, on a déjà eu besoin d’utiliser l’anti-adhésif Gilbert, mais il paraît que de l’huile de table marche aussi très bien ! Nous mettons aussi un Tegarderm sur le capteur, mais nous avons quand même des capteurs qui tombent… Heureusement, il y a le Service Client et des solutions dont je vais vous parler un peu plus bas.
Quelque soit le problème que vous rencontrez avec votre capteur FreeStyle Libre, n’hésitez pas à appeler le Service Client (0800 10 11 56). Ayez sous la main un bon de livraison pour avoir votre numéro de client et si le capteur est tombé, gardez-le précieusement : le numéro de série (le numéro tout petit sur la tranche du capteur) peut vous être demandé. J’ai eu plusieurs fois affaire au Service Client, et ils ont toujours su trouver une solution. Ils sont supers gentils et efficaces ! Comment cela va-t’il se passer maintenant que les capteurs auront été acheté en pharmacie ?
Téléchargez l’appli LibreLink pour profiter au mieux de votre capteur et pouvoir scanner avec votre téléphone.
Vous devez activer le NFC sur votre téléphone pour communiquer avec le capteur ; si vous avez un Iphone, ça ne marchera pas, désolée !
Utilisez toutes les potentialités de votre investissement : Téléchargez les données du lecteur sur votre PC et étudiez les différents rapports que vous pouvez éditer. L’estimation de l’HB est plutot fiable, voir le chiffre baisser chaque mois d’utilisation du capteur est une puissante motivation.
Certains disent que le capteur est plus fiable, plus précis, s’il a été posé pendant une période « stable » de la glycémie. Comme avec Titou on ne sait jamais trop quand il va être stable, nous n’avons pas testé.
Abbott vous propose de commander gratuitement des autocollants pour le capteur et une pochette Sport pour le lecteur. Vous pouvez aussi trouver sur ColoreMaVie.com des pochettes et des brassards.
Si vous avez vraiment des soucis de capteurs qui se décollent, essayez d’appliquer un déodorant anti-perspirant (en pharmacie, déodorant qui bloque la transpiration) sur la zone où vous allez piquer. Fonctionne aussi pour les kt de la pompe à insuline.
Pour l’élimination des déchets, Abbott préconise de jeter l’applicateur dans une boite jaune, la même que celle utilisée pour les autres déchets (bandelettes, lancettes, aiguilles…)… euh, je veux bien, mais ça ne rentre pas dans les petites découpes de ma boite 🙂 Donc, j’ai assigné une nouvelle boite aux applicateurs, je ne mettrais la partie blanche qu’une fois la boite pleine.
Pour les capteurs, ils ont une pile à l’intérieur, ils doivent être éliminés avec les piles.
Selon la notice du FreeStyle Libre d’Abbott Diabetes, la prise de Vitamine C fausse les résultats à la hausse et la prise d’Aspirine fausse les résultats à la baisse.

Le FreeStyle Libre d’Abbott ……Rembourssé au 1 JUIN

LA PRISE EN CHARGE

Le 21 avril 2017, Marisol Touraine, ministre de la santé,
avait pris la décision de remboursement du dispositif « Freestyle Libre ».

La publication au journal officiel a eu lieu le 4 mai 2017.
En effet, pour être remboursé, les dispositifs médicaux
doivent être inscrits sur la liste des produits et prestations
remboursables (LPPR) par l’Assurance maladie prévue
à l’article L.165-1 du code de la Sécurité Sociale.

La LPPR définit également les conditions de prise en charge
du dispositif, garantissant ainsi sa bonne utilisation :
prescription, éducation thérapeutique, distribution,
récupération des déchets etc.

ARRETE CONCERNANT LA PRISE EN CHARGE

La prescription du Freestyle Libre est un acte médical.
C’est uniquement le diabétologue ou le pédiatre (enfant de plus de 4 ans)
qui pourront le prescrire.

Le Freestyle Libre est réservé aux patients insulinotraités,
sous multi-injections ou pompe
ayant suivi une formation auprès de leur diabétologue.

A compter du 1er juin 2017, muni d’une ordonnance,
vous pourrez vous procurer le dispositif chez votre pharmacien.
Par ailleurs, l’approvisionnement des pharmacies va demander un peu de temps.
Nous vous recommandons donc de lui en parler au plus tôt.

Les capteurs et le lecteur achetés sur internet ne seront pas remboursés.

MODELE D’ORDONNANCE

BESOIN D AIDE…………

                                         APPEL

 

Amis USAGERS des services de SANTÉ (dénomination du Ministère et des instances nationales de santé : ARS, HAS …)  pour parler des patients,

 

Amis PATIENTS DIABÉTIQUES, parents de patients, personnes qui s’intéressent au DIABÈTE, 

                                               MERCI

d’être de plus en plus nombreux à visiter notre site internet. Nous essayons sans cesse de l’améliorer pour vous apporter l’information la plus récente possible et pour vous tenir informés des activités de l’association.

 

Nous essayons d’organiser des conférences, des dépistages, des animations dans les collèges, les lycées (le diabète est au programme de certaines premières) , des groupes de rencontre, des animations d’activités physiques , des animations de loisirs…

 

Nous formons (avec la Fédération Française des Diabétiques de Paris) nos bénévoles à être des animateurs et des gestionnaires d’association performants, qualifiés ( nous subventionnons ces formations) .

 

Beaucoup d’adhérents nous reprochent de ne pas être présents sur leur territoire … mais le  territoire Drôme-Ardèche est  vaste    …. et nous ne sommes pas représentés de partout.

 

NOUS MANQUONS D’ADHÉRENTS POUR ÊTRE DE PARTOUT ET SURTOUT DE BÉNÉVOLES ACTIFS !

 

Pour être au Conseil d’administration de l’association, il faut être diabétique ou conjoint(e), ou enfant de diabétique.  Mais toute personne adulte peut être adhérent à l’association, toute personne adulte  peut aider les bénévoles actifs dans toutes les manifestations, sauf les groupes de rencontre animés obligatoirement par un patient expert agréé.

 

En France : 3 600 000 diabétiques  en ALD ; 6 à 800 000 diabétiques ne savent pas qu’ils le sont. En Drôme –Ardèche : 40 054 diabétiques en ALD

 

                  LE DIABÈTE EST UN FLÉAU

 

VENEZ NOUS AIDER POUR:

  • informer, conseiller, aider, accompagner les patients diabétiques en participant aux activités de l’association,
  • informer, conseiller la population des dangers du DIABÈTE, des risques de complications que le DIABÈTE entraine en participant aux manifestations que nous organisons